Condensation et humidité

Le remplacement de vos vieilles fenêtres par de nouvelles fenêtres plus performantes est un investissement qui apportera une valeur ajoutée à votre maison tout en la rendant plus confortable et en réduisant les pertes de chaleur. Améliorer l’étanchéité de votre maison au niveau des infiltrations d’air aura pour effet de réduire vos coûts de chauffage mais cela peut aussi entraîner par le fait même un phénomène de condensation, ou buée,  sur la surface du vitrage intérieur de la fenêtre. 

Le remplacement de vos vieilles fenêtres par de nouvelles fenêtres plus performantes est un investissement qui apportera une valeur ajoutée à votre maison tout en la rendant plus confortable et en réduisant les pertes de chaleur. Améliorer l’étanchéité de votre maison au niveau des infiltrations d’air aura pour effet de réduire vos coûts de chauffage mais cela peut aussi entraîner par le fait même un phénomène de condensation, ou buée,  sur la surface du vitrage intérieur de la fenêtre. 

En réalité, ce phénomène n’est relié ni à la qualité de vos nouvelles fenêtres ni à leur installation mais plutôt à un taux d’humidité trop élevé à l’intérieur de votre maison. En effet, la condensation surviendra lorsque la température du vitrage, plus froide étant donné que le verre n’est pas aussi isolant qu’un mur, atteint une température en dessous du point de rosée. À cette température, l’eau contenue sous forme de vapeur dans l’air de votre maison se déposera sous forme liquide sur la surface du thermos. Ceci est la définition du phénomène de condensation et s’applique à plusieurs situations comme par exemple lorsque, en été, des gouttelettes d’eau se forment sur une bouteille de bière froide. Donc, l’eau qui se condense sur la surface froide de votre thermos ne provient pas de dehors mais bien de l’intérieur de votre maison et ceci n’est aucunement relié à l’étanchéité à l’eau de votre fenêtre. 

Dans le cas où la buée se déposerait entre les deux vitrages, c’est–à-dire à l’intérieur du thermos, il s’agit d’un vice de fabrication et la garantie de 15 ans du fabricant sur les thermos descellés s’appliquera. Lorsque lacondensation est à la surface du thermos, le seul moyen d’éviter que cela se produise est de contrôler le taux d’humidité dans votre maison. Heureusement, si vous avez optez pour des fenêtres à haut rendement énergétique, elles seront moins susceptibles d’être embuées. En effet, dans ce type de fenêtres la température du vitrage demeurera plus chaude même par temps très froid ce qui réduit le risque de condensation. 

Le tableau suivant, produit par Ressources naturelles Canada, démontre à quel taux d’humidité la condensation se forme sur la fenêtre selon la température extérieure, pour une fenêtre standard et pour une fenêtre à haut rendement énergétique.

Tableau 1 : Humidité maximale avant que la condensation ne se forme dans les fenêtres 

Température extérieure Fenêtre standard Fenêtre à haut rendement énergétique
0 °C 50% 63%
-10 °C 38% 50%
-20 °C 26% 40%
-30 °C 18% 30%
-40 °C 12% 23%

(Source : http://oee.nrcan.gc.ca/residentiel/personnel/portes-fenetres/condensation.cfm

Nous vous invitons à consulter le site internet de Ressources naturelles Canada où vous retrouverez plusieurs conseils pour réduire l’humidité relative dans votre maison.

Il existe, mise à part l’utilisation de verre énergétique, d’autres techniques qui permettent de réduire ou d’éliminer la condensation. Par exemple, vous devrez éviter de créer de l’ombre sur vos fenêtres. Les rideaux, stores ou draperies peuvent empêcher la vitre de se réchauffer par les rayons du soleil. Il est donc recommandé des les garder ouverts durant l’hiver pour ne pas faire d’ombrage. De plus, ces éléments peuvent réduire la circulation de l’air près des fenêtres et cette restriction pourrait entraîner plus de condensation.

L’ajout d’un appareil de chauffage sous les fenêtres réduit les risques de condensation puisque cela asséchera l’air et augmentera la température de la vitre. Cependant, il faut faire très attention de ne pas diriger le chauffage directement sur le verre puisque cela pourrait entraîner un bris thermique et cette éventualité n’est pas couverte par la garantie du fabriquant.

Une condensation sur la surface qui se trouve à l’extérieur de la maison peut occasionnellement survenir sur des fenêtres à haut rendement énergétique. Cela peut se produire lorsque le temps est chaud et humide au moment du lever du soleil. Cela s’explique par le fait que le thermos, étant plus résistant aux pertes de chaleurs vers l’extérieur, demeurera plus froid que l’air. La température de la vitre peut donc être momentanément assez froide pour que de la condensation se produise mais elle disparaîtra aussitôt que le soleil viendra réchauffer les surfaces et que le vent se lèvera. Le phénomène peut aussi survenir lorsque, en période de canicule, les gens utilisent leur climatiseur de façon excessive. 

 

Copyright © 2002-2012 Tous droits réservés Les fenêtres Boulet

Conception et hébergement Xtrem Concept